Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Avec Pierre Favre aux sources de l’obéissance religieuse

Dominique Bertrand

N°2006-2 Avril 2006

| P. 75-88 |

Le moins connu du trio jésuite initial fut ce jeune savoyard que les anniversaires ignatiens obligent peu à peu à quitter l’ombre. Grâce à la Correspondance latine autant qu’au Mémorial, le père Bertrand compose autour de Favre un petit traité de la éritable obéissance, ou plutôt, de l’élection divine : l’appel et l’appelant, les résistances, la conversion, l’écoute parmi les hommes, l’obéissance enfin, forment les temps de maturation d’une relation où il s’agit de « profiter de la présence de Dieu » en nous — « un grand cadeau », pour qui le reçoit.

Cet article est en accès libre.

Cliquez sur les icônes oranges ci-dessus
pour le télécharger au format numérique (pdf ou ePub).

Mots-clés

Dans le même numéro