Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Éditorial

Vies Consacrées

N°2004-3 Juillet 2004

| P. 145-146 |

lecture en ligne article acces libre

telechargement internaute non connecte

Maintenant qu’est venu, dans l’hémisphère Nord, le temps des moissons, beaucoup profiteront de cet été pour faire halte et se laisser interroger, dans la prière longue ou les assemblées capitulaires, sur le point où ils se trouvent rendus. Pour d’autres, les engagements seront plus soutenus que d’habitude encore. Notre périodique pourra accompagner les uns et les autres, par la variété de ses propositions.

Pour commencer, le monachisme en Occident : le père Enzo Bianchi, bien connu de nos lecteurs, ne craint pas de décrire cet héritage du passé comme un lieu d’ouverture au futur – à quelques conditions, très précisément énoncées, cependant. Chantal Reynier propose ensuite sa réflexion d’exégète à propos des fondations du père Pierre de Clorivière et de leurs appuis scripturaires ; c’est là une étude qui peut servir de modèle à d’autres recherches analogues. Le père Jacques Ollier, formateur de prêtres et de séminaristes à Bruxelles, nous offre une méditation des chemins particuliers de la vie spirituelle. Madame Anne Bamberg met sa science canonique au service de la délicate question de l’exclaustration imposée, qui peut se révéler thérapeutique.

Par sa très riche « Chronique de l’Ancien Testament », Monsieur Didier Luciani nous invite à la lecture et certes, à la réflexion. Les comptes rendus brefs qui la suivent complètent l’espèce de bibliothèque miniature que notre revue tient à proposer à ceux qui ne peuvent avoir accès à toutes les publications.

Dans le numéro prochain, rappelons-le, doivent paraître les informations concernant les retraites ou longues sessions de l’année 2004-2005 ; il faudra donc qu’elles nous parviennent le 15 août au plus tard.

La reprise de nos abonnements se poursuit, et nous voudrions encore progresser vers de nouveaux horizons ; n’hésitez pas à nous contacter si vous voyez le moyen d’y parvenir. A votre service !

Dans le même numéro