Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Des éléments d’une théologie provisoire de la vie religieuse apostolique

Véronique Margron, o.p.

N°2000-4 Juillet 2000

| P. 238 -255 |

Le titre modeste de cette méditation « en écho » qui accompagnait la Conférence des Supérieures Majeures de France en novembre 1996 ne doit pas cacher l’originalité de la formulation de ce qui est au centre de la spécificité de la vie religieuse apostolique. Et de son avenir. « Si notre Dieu est celui qui envoie, définitivement l’identité est devant, sans cesse en avant de nous. »

Texte rédigé à la suite de l’Assemblée générale de la Conférence des Supérieures Majeures en novembre 1996. Son thème était « Du neuf qui déjà bourgeonne » (Is 43, 19). Ce texte à été publié dans la Revue d’éthique et de théologie morale « Le Supplément », n° 208, mars 1999, p. 21-36. Nous remercions l’auteur d’avoir obtenu à notre intention la permission de le reproduire ici. Il faut de plus souligner l’intérêt tout particulier de ce numéro de la R.E.T.M. où un dossier complet intitulé : « Figures de la solitude pour Dieu » était proposé avec des articles de Xavier Thévenot, s.d.b., « Figures de la solitude dans la vie apostolique », de Véronique Margron, o.p., reproduit ici, de François-Dominique Charles, o.p., « Moniales dans une société en mutation », et Christophe Boureux, o.p., « Prolégomènes aux discours sur la vie consacrée ».

Cet article n’est pas en accès libre.

Pour le lire et/ou le télécharger :

Achetez-le en ligne (format numérique) : 3 € TTC

Abonné ? Connectez-vous à votre compte

Vous n’êtes pas abonné ? Rendez-vous dans notre boutique

Mots-clés

Dans le même numéro