Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Quelques prières contemplatives

Vies Consacrées

N°1998-5 Septembre 1998

| P. 320 -323 |

Nous continuons la publication des prières contemplatives inspirées par quelques versets du Cantique des Cantiques.

Cantique 1, 4. Dieu m’a prise chez Lui

Voilà ta vocation : ton Seigneur t’a prise tout simplement chez Lui. Âme consacrée, c’est l’essentiel de ta vie, elle est sacrée, séparée pour appartenir à Dieu. Tu seras avec Lui, près de Lui, dans sa maison tous les jours de ta vie. Gomme Marie, il Ta choisie, tu ne sauras jamais pourquoi, même si tu cherches à le savoir, car SI est libre comme l’amour.

Mais comment aurais-tu compris le sens de Son regard et de Son appel si déjà Tu ne le connaissais pas d’une certaine façon ? Tu vas maintenant Le connaître autrement en L’aimant. Tu es entrée dans sa maison quand tu t’es agrégée à une communauté consacrée. Dans la simplicité de ton cœur tu lui as tout donné, car l’amour simplifie les cœurs et les vies. “Je te fiancerai à moi pour toujours dans la tendresse... et tu connaîtras Dieu”. Les mots qu’a dit Dieu à son prophète, Il te les a dits aussi, souviens-toi. Demeure là, attends, écoute, espère et aime. Il viendra un jour te prendre après ces fiançailles.

Cantique 1 , 4. La célébration de l’amour

C’est dans la communauté que l’on doit célébrer Ton amour. N’est-ce pas à la communauté de tes disciples, et ensuite dans Ta première communauté chrétienne que Tu en as révélé la merveille ? Nos communautés et nos amitiés humaines, c’est dans l’Église quelles ont trouvé leur plénitude, c’est en elle aussi que nous voulons les célébrer et T’en rendre grâce. Nous Te célébrons dans la grande assemblée, car Tu rayonnes en nos cœurs. Tu es au milieu de nous et au centre intime de chacun. Ô célébration de l’amour suprême dans le secret des âmes qui Lui sont consacrées et toutes ainsi accordées en Lui.

Que la paix et la joie soient avec nous tous.

Cantique 1, 4. Comme on a raison de T’aimer

Oui, on a bien raison... Ces jeunes T’aiment, tout le monde T’aime, Toi qui es l’Amour et qui nous le donnes. Plus que d’autres, ils ont raison de T’aimer ceux et celles qui veulent T’aimer plus et T’appartenir en Te vouant leur vie entière. Que toute solitude soit peuplée de ces êtres qui T’aiment en silence, simplement contents ainsi d’être aimés de Toi. Comment rendre assez grâce pour ce privilège ? Que ma gratitude arrive jusqu’à Toi, Seigneur, pour qu’une grâce plus abondante révèle au cœur de ceux et de celles que j’aime, combien on a raison de T’aimer. Et qu’à leur tour, tous et toutes Te rendent grâce sans fin pour tout. Si le péché a abondé, la grâce et l’action de grâce le feront disparaître comme la mer recouvre la vase des bas-fonds. Ce soleil brillera sur la mer jusqu’à ce qu’il n’g ait plus de mer, mais la Cité sainte comme une jeune mariée. Oui, l’Esprit et l’Épouse ont raison de Te dire :« Viens ! »

Cantique 1, 5. Terne et belle

Ma vie consacrée n’est-elle pas comme le visage de la bien-aimée, une vie terne et pourtant belle. Comme les tentes noircies des nomades, elle demeure sans apparence, sans éclat de succès, de force ou de grandeur.

Mais n’ai-je pas accepté cette obscurité parce que Celui gui m’a séduite m’a menée au désert pour nous g aimer. Que je sois sombre, sans couleur, sans attrait, que m’importe. Dans la tente où l’Amour m’a fait entrer tout est beauté, calme et douceur. N’est-Il pas épris d’une autre beauté, tout intérieure, l’Esprit qui m’a prise et cachée chez Lui ? N’est-ce pas sur Sa croix qu’Il a étendu ma vie et ma mort ?

Ma vie est terne et ma mort le sera comme la Sienne, mais sur nous flotteront les drapeaux multicolores d’un amour éternel.

Mots-clés

Dans le même numéro