Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Évangéliser aujourd’hui en monde rural

Denise Bourgoin, s.c.

N°1992-2 Mars 1992

| P. 109-112 |

Nous sommes heureux de publier ce témoignage des soucis et perspectives d’une jeune Congrégation engagée dans un monde aujourd’hui trop négligé en Europe. On apprend ainsi comment l’analyse sociale et le charisme fondateur se conjuguent dans une situation mouvante où l’Évangile peut en effet orienter nos vies « pour qu’il soit lumière au cœur de la vie des ruraux ».
Intervention à l’assemblée C.S.M., le 26 novembre 1990, publiée avec l’aimable autorisation de l’auteur et de la Conférence des Supérieures Majeures de France.

Comment ma congrégation tente-t-elle de répondre aux défis que nous lance le monde d’aujourd’hui ? Il faut détecter ces défis et y répondre en fidélité à notre charisme.

Sœurs des Campagnes, nous avons été fondées en 1947 pour l’évangélisation du monde rural, pour rejoindre plus particulièrement « les plus éloignés de la foi chrétienne, les plus pauvres, les moins évangélisés ». Cette orientation missionnaire est toujours d’actualité. Je vais présenter ici trois défis situés dans le contexte français.

Vivre l’Évangile en communauté de destin avec les ruraux, dans un espace rural en mutation

Des événements, ces derniers mois, ont mis en lumière les questions concernant l’avenir de l’espace rural, la destination de la terre, la vie des ruraux, agriculteurs ou exerçant d’autres professions, sur cet espace. Mutations diverses selon les régions et leur situation face à l’horizon européen et international.

Rurales parmi les ruraux, comment vivre l’Évangile au cœur de ces réalités, comment y témoigner de l’espérance ?

Quelques points semblent importants. Avant tout, essayer de mieux comprendre les changements et leurs répercussions sur les personnes et les catégories professionnelles ou sociales.

À partir d’une insertion simple, qui nous fait partager les situations locales, encourager - en œuvrant parfois avec d’autres - des réalisations qui entretiennent un tissu humain et favorisent un développement solidaire. Selon les régions, cela peut concerner le tourisme, les immigrés, l’aide aux jeunes chômeurs ou le R.M.I. (Revenu Minimum d’insertion), le soutien scolaire ; mais aussi l’accompagnement d’isolés, d’agriculteurs en difficulté, de personnes âgées.

Lorsque c’est possible, réfléchir avec des chrétiens ruraux à leurs engagements à la lumière de l’Évangile.

En congrégation : une année de réflexion a été consacrée au thème : « Comment laisser retentir en nous le cri des hommes aujourd’hui ? », comportant un regard sur les situations, une interpellation à notre vie fraternelle et pauvre et à notre agir missionnaire.

Garder notre spécificité rurale dans nos implantations et discerner, face aux mutations actuelles, comment vivre, dans le rural profond tenté de désespérer et dans le rural modifié par la proximité d’une ville.

Vivre l’Évangile avec les communautés chrétiennes, elles aussi en mutation

Les communautés chrétiennes subissent les effets des mutations de l’espace rural ainsi que des mutations ecclésiales : raréfaction des prêtres, vieillissement des communautés, indifférence religieuse ; mais aussi : laïcs plus participants et responsables, remodelage des paroisses et des secteurs ruraux, demande de formation, constitution de Conseils, Synodes, etc.

Quel défi évangélique pour nous ? Solidaires, avec tous les chrétiens, de la vitalité de ces communautés, c’est avec eux que nous voulons témoigner du Christ en espace rural. Aussi il nous paraît important de contribuer, pour notre part, à rendre ces communautés, même petites, priantes, fraternelles et missionnaires ; à « leur donner un habit évangélique », disait un prêtre de la Creuse.

Quelques points importants :

Que ces communautés soient nourries de la parole de Dieu et de l’Eucharistie.

Que les laïcs, selon les charismes et les possibilités de chacun, prennent en charge l’animation de leur communauté dans un esprit fraternel.

Que ces communautés soient préoccupées d’être une présence évangélique dans le terreau humain, social, familial, professionnel, qu’elles aient le souci de rejoindre ceux qui sont aux frontières de l’Église, d’y réfléchir en équipe d’Action Catholique si possible.

Plus particulièrement, nous nous associons à ce qui s’expérimente en quelques diocèses pour une animation renouvelée des espaces ruraux : le Service de Pastorale rurale pour soutenir des secteurs sans prêtre résidant, l’animation de lieux d’Église en monde rural, la participation à une équipe de mission itinérante et à une instance de formation en milieu rural.

Vivre l’Évangile en communauté de Sœurs

En monde rural comme ailleurs, nous ne pouvons que constater l’incroyance ou l’indifférence religieuse, l’individualisme, les divisions, les souffrances affectives de toutes sortes, la solitude ; mais aussi le désir de communiquer, d’être aimé, de trouver un sens à sa vie et de lui donner sens. Quel est le défi pour nous ?

N’est-ce pas d’abord de vivre nous-mêmes l’Évangile au cœur de ce monde rural ? De tendre à témoigner, par notre vie religieuse communautaire, que pour nous Dieu existe, qu’il nous aime comme un Père, qu’il nous appelle à vivre ensemble dans la fraternité, le partage, la réconciliation ? Il nous semble que telle est notre première mission pour l’évangélisation du monde rural, car c’est une « communion » locale qui pourra rayonner la charité du Christ et « faire Église » avec les autres chrétiens d’une petite région, leurs associations, leurs mouvements.

Cela exige que nous prenions les moyens de faire de nos communautés des lieux de conversion fraternelle, de prière au nom des ruraux et avec eux, de réflexion apostolique, d’accueil, de partage des joies, de support des difficultés.

En congrégation, nous consacrons les échanges de cette année aux « sources de notre vie » afin que ces sources irriguent toujours davantage notre vie communautaire et missionnaire.

Vivre l’Évangile dans un espace rural en mutation, avec des communautés chrétiennes elles aussi en évolution, et vivre l’Évangile en communion fraternelle : trois lieux indissociables dans nos vies, car nos communautés sont aussi tout à la fois ecclésiales et rurales. C’est là que, souvent pauvrement, nous sommes toujours en chemin, nous désirons laisser l’Évangile orienter nos vies pour qu’il soit lumière au cœur de la vie des ruraux.

Sœurs des Campagnes
Lombreuil
F-45700 VILLEMANDEUR, France

Mots-clés

Dans le même numéro