Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Consultations canoniques

Le passage d’un profès temporaire à un monastère du même institut

Robert Soullard, o.p.

N°1988-2 Mars 1988

| P. 122-123 |

lecture en ligne article acces libre

telechargement internaute non connecte

Le canon 684, qui traite du passage d’un institut à un autre, distingue deux cas :

  • Le passage d’un membre de vœux perpétuels à un autre institut. Le § 1 du canon 684 est clair, il ne s’agit ici que du profès de vœux perpétuels. Le profès de vœux temporaires devra d’abord quitter son institut avant de demander d’entrer dans un autre institut (cf. Vie consacrée, 1985, 190).
  • Le passage d’un religieux d’un monastère autonome à un autre monastère autonome du même institut ou de la même fédération ou confédération (§ 3). Le terme « religieux » employé ici est-il l’équivalent du « membre de vœux perpétuels » du § 1, conformément à une certaine logique d’ordre grammatical, ou peut-il désigner également le profès de vœux temporaires, comme le fait habituellement le Code (par exemple au canon 689, § 3) ? C’est cette dernière interprétation qu’avait préconiséeVie consacrée (loc. cit.) : en plus, en effet, de la signification du mot dans le Code, le religieux du monastère autonome retrouve dans un autre monastère de son institut, fédération ou confédération, le même type d’existence, à mener conformément à la Règle selon laquelle il a déjà fait profession ; ce qui n’est pas le cas de celui qui change d’institut.

La position de Vie consacrée vient d’être confirmée officiellement par une Déclaration de la Commission Pontificale pour l’Interprétation Authentique du Code de Droit Canonique, en date du 20 juin 1987 et parue dans l’Osservatore Romano du 20 septembre 1987. En voici la traduction :

Le terme « religiosus » employé au can. 684, § 3 doit-il être entendu uniquement comme religieux de vœux perpétuels ou également comme religieux de vœux temporaires ?

Non, pour la première partie de la demande ; oui, pour la seconde.

Rue Leys 5
B-1040 BRUXELLES, Belgique

Mots-clés

Dans le même numéro