Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Pathologie et espérance dans la vie fraternelle

Pour une bonne gestion des émotions

Giuseppe Crea

Traduite par le même Frère Armand Levillain (l’ouvrage italien date de 2007), cette étude d’un religieux missionnaire combonien du Sacré-Cœur forme une sorte de relecture du texte romain sur la vie fraternelle Congregavit nos in unum Christi amor (1994) et constitue, dit le traducteur-présentateur, « un heureux complément à la réflexion proposée par Cencini » sur la formation à la vie affective [Par exemple dans Les sentiments du Fils, publié pour la troisième fois par les mêmes éditions en 2021]. Elle intéressera ceux et celles qui veulent réfléchir au vaste domaine des émotions et affections qui touchent à la cohésion communautaire, aux diverses formes d’attachement, à l’estime de soi, au pardon dans la colère, à l’ennui communautaire, au découragement et au vide existentiel. Comment passer « des relations stressantes à la narration mutuelle », normer la jalousie, distinguer le normal du pathologique, bref, « progresser vers une nouvelle cohérence émotionnelle » ? Les émotions ne sont évidemment pas un danger à éviter à tout prix (p. 57), mais certaines dispositions intérieures peuvent favoriser un mécanisme de régulation des émotions négatives (p. 227) ; ainsi « l’éducation émotionnelle » permet de reconnaître la bonté divine dans les personnes qui vivent à nos côtés, dans « un processus permanent de maturation partagé en communauté », au service de l’objectif commun, être pleinement configurés au Christ (p. 247).

Collection Recherches carmélitaines

Éditions du Carmel, Toulouse, décembre 2021

263 pages · 22,00 €

Dimensions : 15 x 22 cm

ISBN : 9782847137743

9782847137743

Sur le même thème : « Vie consacrée »