Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Mystère du Christ, mystère de Dieu

Introduction à la mystagogie et à la mystique

Yann Vagneux Ysabel de Andia

Les notions abordées dans cet ouvrage (mystère, mystagogie, mystique) ont déjà fait l’objet d’innombrables études. L’A. elle-même est une spécialiste reconnue de Denys. Une des originalités du travail est de chercher à faire dialoguer les mystiques chrétienne et orientale sans syncrétisme, mais en cherchant, pour ainsi dire, les semina Verbi dans les religions d’Orient.

Les trois thèmes ne sont pas simplement juxtaposés, mais organisés dans leur dynamique propre : le mystère est révélé dans l’Ecriture, donné à connaître dans l’initiation chrétienne et se déploie dans une théologie de l’expérience de Dieu qu’est la mystique.

La première partie sur le Mystère se déploie en trois temps. Tout d’abord une étude sur le mystère paulinien, puis une analyse du sens mystique des Écritures à l’école particulièrement d’Origène et enfin, une lecture du Cantique des Cantiques. Et l’A. de conclure sur les trois caractéristiques d’une mystique authentique : elle est scripturaire, nuptiale et trinitaire. Et nous rajouterions volontiers ecclésiale. C’est sur ce fondement théologique que l’A. va bâtir son dialogue avec la mystique asiatique.

Pour le chrétien, le mystère se dévoile dans l’initiation baptismale et la mystagogie, puisque le baptême est un chemin. L’A. reprend ainsi les trois dimensions posées dans la première partie, partant de la dynamique baptismale pour entamer son dialogue avec les spiritualités asiatiques à l’école de Monchanin. Le dernier chapitre de cette partie offre une réflexion intéressante sur la notion de sacrifice qui, selon les missionnaires d’Asie est un lieu de rencontre entre les traditions orientales et le christianisme.

Le dialogue entre religions orientales et christianisme se fait plus serré dans la troisième partie concernant la mystique. Mais l’A. ne se départit pas pour autant de sa patience et de son sérieux. Elle pose ainsi les bases de la mystique chrétienne à partir de la théologie de Denys, de l’expérience du pati divina chère aux mystiques flamands et de la connaissance amoureuse d’un Jean de la Croix. Et c’est au lieu du cœur et de l’intériorité que se noue le dialogue pour pouvoir conclure sur les mystiques chrétienne et non-chrétienne.

Un ouvrage patient, documenté dans lequel on trouvera de nombreuses portes d’entrée selon les centres d’intérêt du lecteur.

Collection Donner raison. Théologie

Lessius, Bruxelles, août 2019

405 pages · 29,00 €

Dimensions : 15 x 21 cm

ISBN : 9782872993635

9782872993635

Sur le même thème : « Religions en dialogue »