Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Maurice Tornay, Chanoine régulier du Grand-Saint-Bernard (1910-1949)

Écrits valaisans et tibétains. Édition intégrale, introduction de J. Darbellay (+) et P. Sicard

Maurice Tornay

Les éditions Brepols proposent, pour la première fois, une édition intégrale des écrits de Maurice Tornay (1910-1949), chanoine régulier du Grand-Saint-Bernard, mort assassiné au Tibet en 1949 en haine de la foi et proclamé bienheureux par Jean-Paul II en 1993. Trente-six lettres datent de la jeunesse de Maurice, alors qu’il était collégien à Saint-Maurice (1925-1931) ; trente-cinq nous font découvrir l’âme du jeune religieux (1931-1935) et plus de cent nous entraînent sur les traces du missionnaire, d’abord aux Marches tibétaines (1936-1945), puis à Yerkalo (1945-1949). Le pittoresque et l’humour côtoient l’élan spirituel, et les descriptions grandioses soutiennent une profonde réflexion de sagesse sur la situation politique du pays et l’hostilité des lamas envers les missionnaires chrétiens sommés d’apostasier ou de quitter le pays. Outre les lettres, le volume contient des récits et nouvelles, destinés à des correspondants et revues helvétiques, ainsi qu’un bref journal tenu par le P. Tornay en 1945-1946. Au-delà du talent littéraire certain, c’est l’âme du saint, du pasteur d’âmes, du missionnaire assoiffé de Dieu, qui se révèle à chaque page. C’est aussi une page de l’histoire de l’Extrême Orient du XXe siècle : celle d’une situation politique chaotique au sortir de la seconde guerre mondiale, qui devait entraîner Maurice Tornay jusqu’au martyre, entrevu de longue date et lucidement consenti. Au printemps 1945, le Père Tornay est curé de la paroisse de Yerkalo. Le territoire de la mission, passé de la Chine au Tibet intérieur lors d’un changement de frontières survenu en 1932, est occupé militairement. Plusieurs prêtres y ont déjà été tués et les autorités locales multiplient les menaces pour expulser le missionnaire et faire apostasier les chrétiens. Le 25 janvier 1946, il est reconduit à la frontière par une cohorte armée. Après de nombreuses démarches infructueuses pour réintégrer sa paroisse, il part plaider sa cause auprès du Dalaï-Lama à Lhassa, capitale du Tibet. C’est au cours de ce voyage qu’il est arrêté, contraint de rebrousser chemin et, enfin, tué dans une embuscade le 11 août 1949. Sa dernière lettre, datée du 9 juillet 1949 et écrite la veille de son départ pour Lhassa, s’achève par ses mots : « Jusqu’où irai-je ? Qu’arrivera-t-il ? Je ne promets rien. Sicut fuerit voluntas Dei, sic fiat ! » (p. 277).

Mots-clés Asie Martyre Figures

collection Sous la règle de saint Augustin, 15

Brepols, Turnhout, janvier 2018

378 pages · 65,00 €

Dimensions : 15 x 23 cm

ISBN : 9782503582474

9782503582474

Sur le même thème : « Témoins »