Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Le Père Hermann Cohen

Un converti de l’Eucharistie au XIXe siècle

À l’occasion du deuxième centenaire de la naissance d’Hermann Cohen, pianiste réputé devenu le carme Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement (1820-1871) après sa fulgurante conversion durant une adoration eucharistique en 1847, les carmes de la Province d’Avignon-Aquitaine ont organisé une journée d’études le 14 mars 2020 à Toulouse.

Les diverses contributions présentent une introduction précieuse à la vie et au message du Père Augustin-Marie dont la cause de béatification est introduite depuis le 19 janvier 2016 à Bordeaux. C’est au Père Yves-Marie du Très Saint-Sacrement, ocd, Vice-Postulateur, qu’il revient le mot d’ouverture et le mot de conclusion de cette relecture de la mission de son confrère. Le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque émérite de Bordeaux, expose les motifs qui l’ont conduit à introduire aujourd’hui cette cause de béatification, dont les différentes étapes sont mises en lumière par le Père Bernard Peyrous, prêtre du diocèse de Bordeaux et spécialiste d’histoire de la spiritualité.

Le Père Stéphane-Marie Morgain, ocd, professeur émérite de l’Institut catholique de Toulouse et professeur d’histoire du christianisme, auteur aussi de la biographie scientifique Le Père Hermann Cohen (1820-1871) Un romantique au Carmel (Paris, Parole et Silence 2020, Cerf), retrace ici la « victoire de la grâce » qui transforme cet adolescent jouisseur et égoïste en apôtre de la charité à travers des ruptures affectives jusqu’au don total de sa vie.

Le Père Augustin-Marie n’est pas seulement missionnaire de l’Eucharistie par ses talents de prédicateur et de compositeur au service de l’adoration eucharistique, mais il devient aussi fondateur de communautés. À commencer par le Saint-Désert de Tarasteix dont il rêve toute sa vie pour lui-même. La restauration du couvent des carmes à Lyon s’inscrit dans la conjoncture favorable du renouveau des ordres monastiques du milieu du XIXe siècle, mis en lumière par Christian Sorrell, professeur d’histoire contemporaine de l’Université de Lyon.

Pour parler d’un artiste musicien, il fallait une pianiste en la personne de Viviane Bruneau-Shen, vierge consacrée du diocèse de Séez. Elle nous montre que Hermann Cohen récapitule tous les aspects de la sensibilité romantique à travers son œuvre musicale, sensibilité qui imprègne son engagement de carme et de prêtre.

Cet ouvrage collectif présente une bonne introduction pour tout lecteur désireux de faire connaissance avec ce carme à l’âme de feu et au caractère trempé présenté avec brio en toutes ses lignes de force et de fragilité par le Père Stéphane-Marie Morgain, dans cette biographie déjà recensée sur le site de la revue Vies consacrées.

Mots-clés Carmel Eucharistie Art

Toulouse, Éditions du Carmel, février 2021

128 pages · 17,00 €

Dimensions : 14 x 21 cm

ISBN : 9782847137477

9782847137477

Sur le même thème : « Témoins »