Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

La conversion du cœur

Madeleine Delbrêl

Depuis 2004, année du centenaire de la naissance de Madeleine Delbrêl, les Éditions Nouvelle Cité poursuivent avec ténacité la publication de ses œuvres complètes, sous la direction de Gilles François, postulateur de la cause, et de Bernard Pitaud, sulpicien. Une approche thématique et chronologique à la fois a permis la parution d’abord de la correspondance de Madeleine Delbrêl, puis de ses œuvres poétiques, « méditations et fantaisies », des écrits professionnels de celle qui fut aussi assistante sociale, des textes missionnaires inspirés par l’immersion de ses équipes dans des milieux déchristianisés, en particulier l’Ivry communiste des années 50, et enfin des écrits divers adressés à ses compagnes. Ce travail si important pour mieux connaître la personnalité et la spiritualité de cette femme de prière et d’action, qui a tant à dire à nos sociétés marquées par l’indifférentisme et la misère, s’achève avec la publication de ces tomes XVI et XVII regroupant ses derniers écrits, de 1962 à sa mort en 1964. Certes le projet de publier tout ce qui a été retrouvé, manuscrit ou dactylographié, provoque des redites, produit des notes parfois trop circonstanciées et des textes de longueur variable et d’intérêt inégal. Mais, parmi eux, que de fulgurances de pensée et d’expression, que d’analyses aussi délicates que précises sur les risques encourus par un groupe qui ne se centrerait plus sur la prière, qui ne mettrait pas en son cœur la relation au cœur du Christ ! On suit, de façon très incarnée, la vie de ces petites équipes désireuses de « choisir la charité », et la pédagogie avec laquelle Madeleine lance un sujet de réflexion – la Charte qui vient de leur être donnée, les orientations de l’année, le « recours à l’Évangile » –, l’approfondit et le fait travailler jusqu’à ce que chacune se l’approprie. On retiendra, parmi les meilleurs passages, dans le tome XVI, la relation qu’elle donne de son voyage en Afrique en 1962, alors qu’une équipe venait de s’installer à Abidjan ; et, dans le tome XVII, ses écrits sur le Concile qu’elle interprète comme « la mise en œuvre de notre conversion » : « conversion à neuf, signe d’un amour jeune jusqu’à la fin des temps entre le Christ et l’Église » (p. 177).

Collection Œuvres complètes, XVII

Nouvelle Cité, Paris, novembre 2019

308 pages · 19,00 €

Dimensions : 13 x 20 cm

ISBN : 9782375820377

9782375820377

Sur le même thème : « Témoins »