Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Julie Danzas (1879-1942)

De la cour impériale au bagne rouge

Michel Niqueux

L’auteur, professeur émérite de l’Université de Caen-Normandie, s’intéresse depuis longtemps à la littérature russe et a traduit Pouchkine, Gorki, Boulgakov… et ici certains inédits de Julia Danzas. Celle-ci, née à Athènes en 1879 et morte à Rome en 1942, a connu, comme elle le dit, « une existence extraordinairement mouvementée ». Exceptionnellement douée, elle a dévoré, très jeune, la riche bibliothèque de son père, noble russe d’ascendance française, mort tragiquement. Demoiselle d’honneur à la Cour de Saint-Pétersbourg, Julia a laissé des écrits personnels, non convenus, sur le drame de l’impératrice et le mysticisme énigmatique de Raspoutine. Suite à son étude du gnosticisme, elle devint catholique. Elle fut présente, comme infirmière sur la ligne de front, aux combats sanglants de la première guerre mondiale. Devenue Sœur Justine, elle laissa à cette époque des écrits sur son expérience personnelle chrétienne, notamment L’ineffable, qui est un des trésors du présent ouvrage. Avec des accents augustiniens, elle y contemple la Sainte Face et les souffrances des hommes. De 1924 à 1932, elle fut livrée au Bagne Rouge, notamment aux iles Solovki, pour le motif qu’elle reconnaissait le Pape comme chef de l’Église et par là sa collaboration à « la bourgeoisie internationale », punie par le Code soviétique, article 61 ! C’est le premier écrit d’une femme au Goulag. Libérée avec l’aide de Maxime Gorki et de sa femme, elle parvint péniblement en France, où elle collabora au Centre dominicain d’études russes Istina, y publiant des articles de fond sur l’Église et la spiritualité russe. Accueillie à Rome en 1939, elle y mourut inopinément, épuisée. L’ouvrage retrace la vie d’une grande dame, mystique et intellectuelle, à l’aide de ses écrits personnels et théologiques, ici introduits, transcrits, traduits, résumés, nous laissant un éclairage de premier plan sur le XXe siècle tragique de la Russie chrétienne, autant que sur le mystère actuel de la foi.

Genève, Éditions des Syrtes, février 2020

398 pages · 22,00 €

Dimensions : 15 x 23 cm

ISBN : 9782940628513

9782940628513

Sur le même thème : « Témoins »