Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Tous les numéros

2018 (Tome 90)

N°2018-4 Octobre 2018

Ouverture | Prise dans la houle des révélations accablantes et des manœuvres de déstabilisation, la barque de Pierre tangue, mais regarde, avec les jeunes, vers Celui qui apaise la tempête et demande d’avancer en eaux plus profondes ; c’est qu’il s’agit de donner corps aux mots de Paul : « pressés de toute part, nous ne sommes pas écrasés ; dans des impasses, mais nous arrivons à passer ; pourchassés, mais non rejoints ; terrassés, mais non achevés » (2 Co 4,8-9, nouvelle TOB). Dans son domaine particulier, la revue (...) Voir le numéro

N°2018-3 Juillet 2018

Ouverture | À la fin du récent Congrès sur la consécration par la profession des conseils évangéliques (Rome, 3-6 mai 2018), Monseigneur José Rodriguez Carballo a listé un certain nombre de points qui semblaient acquis : que la consécration est une réalité d’alliance, pas un concept statique, qu’elle suppose en même temps séparation des réalités mondaines et mission dans le monde, don total à Dieu et identité totalement relationnelle, etc. Il a aussi attiré l’attention sur des difficultés spécifiques : des religieux, il (...) Voir le numéro

N°2018-2 Avril 2018

Ouverture | Le guide sur l’économie, que nous attendions depuis les Lignes d’orientation pour la gestion des biens dans les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique (2014), a été rendu public à Rome le 6 mars dernier, sous le titre L’économie au service du charisme et de la mission. Nous y ferons écho dès qu’il sera disponible en français ; les abonnés à notre compte Twitter (@ViesConsacrees) ou visiteurs réguliers de notre site (www.vies-consacrees.be) le trouveront sans doute les premiers. Selon (...) Voir le numéro

N°2018-1 Janvier 2018

Ouverture | Encore une fois, le pape François, dans une rencontre des consacrés (c’était le 1er octobre 2017 à Bologne), a fustigé « la psychologie de la survie » qui revient à « attendre la voiture funéraire » : « une attitude de défaite qui conduit à un manque de pauvreté », alors qu’il faut « se mettre sur le chemin de l’espérance divine, de l’espérance de Dieu ». « La vie consacrée est une gifle à la mondanité spirituelle. Continuez ! » C’est ce que nous tâcherons de faire cette année 2018 encore. Au début de ces temps (...) Voir le numéro