Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Raphaëlle Jeanty

Noëlle Hausman

Hors-série Septembre 2015

| P. 26-29 |

Forme la plus récente de consécration, la vie des instituts séculiers intrigue par sa discrétion ; leur « sécularité consacrée » n’est pourtant rien d’autre qu’un témoignage rendu à l’incarnation du Verbe, car toutes les sphères de la vie sociale doivent être imprégnées de l’esprit de l’Évangile. Membre de l’Institut Notre-Dame du Travail, Raphaëlle Jeanty, de nationalité belge, fait ressortir pour Vies Consacrées les accents paradoxaux de cette vie « pour le monde ».

Cet article n’est pas en accès libre.

Pour le lire et/ou le télécharger :

Achetez-le en ligne (format numérique) : 3 € TTC

Abonné ? Connectez-vous à votre compte

Mots-clés

Dans le même numéro