Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

N°2012-4 Octobre 2012

Éditorial

Le magistère romain ou épiscopal des cinquante dernières années s’enracine toujours dans le Concile (même s’il le prolonge ou s’en démarque quelquefois). Il suffit pour en être convaincu de parcourir les références et notes des encycliques de Benoît XVI ou, plus largement, celles des exhortations postsynodales des trois derniers Papes ; et que serait-ce si on considérait tous les documents qui nous sont arrivés de Rome ou des conférences épiscopales, depuis le Concile ? Il est temps de relire Vatican II pour entendre à neuf le cantus firmus, la voix profonde, de l’Esprit du Seigneur parlant à son Eglise. Avant de présenter la suite de notre relecture conciliaire, nous sommes heureux et honorés de publier en français l’étude du P. Sebastiano Paciolla, o.cist., au sujet des « nouvelles communautés » surgies dans l’Eglise catholique, avant ou après l’exhortation (décisive) Vita consecrata. La terminologie (...)

Dans la même année