Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Tous les numéros

2012 (Tome 84)

N°2012-4 Octobre 2012

Éditorial | Le magistère romain ou épiscopal des cinquante dernières années s’enracine toujours dans le Concile (même s’il le prolonge ou s’en démarque quelquefois). Il suffit pour en être convaincu de parcourir les références et notes des encycliques de Benoît XVI ou, plus largement, celles des exhortations postsynodales des trois derniers Papes ; et que serait-ce si on considérait tous les documents qui nous sont arrivés de Rome ou des conférences épiscopales, depuis le Concile ? Il est temps de relire Vatican II (...) Voir le numéro

N°2012-3 Juillet 2012

Éditorial | « Cinquante ans après », voici Vies consacrées à son tour en marche vers cette année de la foi où il s’agira de relire Vatican II, de reprendre le Catéchisme de l’Église catholique (qui aura vingt ans), de professer à nouveau le Credo, pour vivre dans plus de foi et de charité, sans oublier les pèlerinages à Rome ou en Terre sainte, et toutes sortes de colloques, congrès et rassemblements dont les JMJ de Rio de Janeiro représenteront une sorte de sommet. C’est donc un immense mouvement d’évangélisation qui (...) Voir le numéro

N°2012-2 Avril 2012

Éditorial | Depuis que le Saint Père a invité tous les chrétiens à franchir à nouveau la porte de la foi (le 11 octobre 2011, par sa lettre apostolique Porta fidei), nous savons que l’année qui commencera le 11 octobre 2012 et s’achèvera le 24 novembre 2013 verra célébrer le cinquantième anniversaire du Concile Vatican II et le vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Église catholique. Ce sera surtout l’occasion de renouveler notre profession de foi, personnelle et communautaire, et pour les (...) Voir le numéro

N°2012-1 Janvier 2012

Éditorial | « Le monde ancien s’en est allé, un nouveau monde est déjà né », chante une hymne du Père J. Gelineau. N’est-ce pas ce qui semble advenir, des deux côtés de la Méditerranée, avec d’une part le mouvement des indignés ou la nouvelle évangélisation des grandes villes et, d’autre part, l’ébranlement populaire de tant de régimes autocratiques ? Nous qui « attendons le jour de Dieu, qui transfigure terre et cieux », sommes de tous ces combats, à l’humble place d’une réflexion ouverte sur l’amour. Ce premier numéro de (...) Voir le numéro