Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

N°2011-3 Juillet 2011

Éditorial

C’est dans la lumière de l’Assomption que se place ce numéro d’été, puisque toute la vie chrétienne vit de la certitude qu’en Marie déjà, Dieu a réussi. Prononcée pour une profession perpétuelle, l’homélie de Mgr Éric de Moulins-Beaufort montre « la fécondité inouïe de la fête », où nous pouvons découvrir que tous les gestes corporels de la Mère — et à sa suite, les nôtres — recèlent une beauté « de la grandeur du ciel ». Ce poids de gloire des humbles proximités enfante « en notre humanité rétive », de générations en générations, son corps d’éternité ; il n’est que d’y consentir, et de nous y entraider, avec la grâce de Dieu. La contribution du bienheureux Jean-Paul II à la vie consacrée n’est sans doute pas assez aperçue, même dans nos milieux. Le Père Pier Giordano Cabra, f.n., fait mémoire des éléments principaux du dossier, les ordonnant d’après leur chronologie ; l’intérêt de cette patiente recension vient (...)

Au sommaire

| P. 163-169 | En la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle, Éric de Moulins-Beaufort

| P. 169-181 | Jean-Paul II et la vie consacrée, Pier Giordano Cabra

| P. 182-191 | La douceur de la voix, Michel Van Parys

| P. 192-201 | Le transfert de la grâce, Dominique Goblet

| P. 202-209 | Vivre la docilité à l’Esprit, François-Régis Wilhélem

| P. 201-220 | Chronique d’Écriture Sainte, Didier Luciani

Dans la même année