Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

La théologie de la vie religieuse à la lumière du concept de « crise »

François-Xavier Ledoux

N°2005-1 Janvier 2005

| P. 36-51 |

Si la vie religieuse est « mémoire évangélique de l’Eglise » et si le christianisme est « crise » — « crise » de l’homme devant Dieu -, alors, la vie religieuse ne peut être que la « mémoire évangélique » de cette « crise » qui traverse et l’homme dans son être-au-monde, et l’Eglise en marche vers le Royaume, et la création elle-même. A l’horizon se profile ainsi ce qui pourrait être le véritable point d’ancrage théologique de la vie religieuse, à savoir le mystère pascal du « Dieu crucifié » venu sauver ceux qui étaient perdus.

Cet article est en accès libre.

Cliquez sur les icônes oranges ci-dessus
pour le télécharger au format numérique (pdf ou ePub).

Mots-clés

Dans le même numéro