Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

L’Eglise primitive chez le père de Clorivière : originalité et fonction

Chantal Reynier

N°2004-3 Juillet 2004

| P. 158-169 |

Un des aspects les moins connus des fondations du P. de Clorivière tient à leur enracinement dans les Actes des Apôtres, mais aussi, à la valeur eschatologique de ces sociétés des derniers temps. Une telle vision garde aujourd’hui toute son originalité et son actualité.

Cet article est en accès libre.

Cliquez sur les icônes oranges ci-dessus
pour le télécharger au format numérique (pdf ou ePub).

Mots-clés

Dans le même numéro