Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

0000

« Ne pas quitter mon peuple »

Il n’est pas simple de définir les Instituts séculiers. Ceux-ci aiment à reconnaître dans la sécularité leur vocation chrétienne propre et le champ de leur action ; ils se caractérisent eux-mêmes en référence au laïcat, thème du prochain synode. En ce sens, ils ont partie liée avec toute la réflexion théologique et spirituelle concernant les laïcs dans l’Église. Celle-ci n’est pas sans incidence sur la compréhension de leur charisme. Voyons comment ce lien peut jouer. Instituts séculiers et laïcat De la définition des laïcs donnée par Lumen gentium au n° 31, on n’a souvent retenu – pour s’en plaindre – que l’aspect négatif, alors que le Concile s’empresse de compléter la perspective et de préciser le contenu positif de leur vocation : « Sous le nom de laïcs, on entend ici l’ensemble des chrétiens qui ne sont pas membres de l’ordre sacré et n’ont pas reçu, dans l’Église, le statut de religieux, c’est-à-dire les (...)

Au sommaire

Acheter le numéro

Ce numéro n’est plus disponible au format papier