Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

0000

La réforme de sainte Thérèse d’Avila et le sens du renouvellement dans l’Église

Le titre de réformatrice que l’usage courant donne à sainte Thérèse d’Avila grève souvent le jugement de l’historien. Thérèse ne serait qu’une restauratrice, soucieuse de rendre sa famille religieuse à la pureté des origines ; l’aspect de nouveauté présenté par ce retour ne refléterait qu’une réaction à la mitigation, ou ne ferait que payer tribut à la diversité des temps. En réalité, Thérèse a reçu la grâce de renouveler si profondément le Carmel qu’au titre de réformatrice il faudrait substituer un titre évoquant aussi bien la fidélité à une vocation que la force neuve d’une création. Le vocabulaire, ici, est déficient. C’est l’œuvre même qu’il a été donné à Thérèse d’entreprendre que nous voudrions retracer et caractériser à grands traits. D’une vision de l’enfer an désir de faire quelque chose pour Dieu Rien ne nous permet de contourner le fait massif que l’ensemble des cinq chapitres consacrés, dans la Vida, aux origines (...)

Au sommaire

Acheter le numéro

Ce numéro n’est plus disponible au format papier