Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Sens et non-sens des vœux religieux aujourd’hui

Session février 2019. Centre Sèvres. Facultés jésuites de Paris

Jean-Paul Lamy Étienne Grieu Sylvie Robert

Dans la série maintenant bien connue des Cahiers de la vie religieuse publiés par le Centre Sèvres, ce compte-rendu de la session sur les vœux religieux est d’abord constitué par les apports croisés d’un psychologue-psychanalyste (J. Arènes), d’un exégète (A. Borrell, o.c.d.), d’un pédagogue (B. Paulet, s.j.), et d’un philosophe (H. Laux, s.j.). Une seconde partie propose des témoignages quant à l’humanisation qu’apporte la vie religieuse par un thésiste (J. P. Romero Tejada, s.j.) et une maîtresse des novices (L.Curreli, r.c.). S. Robert, s.a., conclut en montrant l’originalité des vœux pour l’humanisation du monde. On ne peut que saluer cet effort pour comprendre, vivre et dire les vœux, puisque, dans l’ensemble du recueil, des balises sont fermement posées (quant à l’abus spirituel à l’origine de tous les autres), des accents sont renouvelés (sur la dimension communautaire et l’espérance eschatologique), des images, examinées (celles de la vie religieuse dans le 7e art), des fondements évangéliques, élargis. Notons en particulier ce qui est suggéré au sujet du monde digital de la communication (L. Curreli voit la première formation comme un « sabbat numérique ») et la compréhension, qui semble s’installer en France, des vœux comme « juste écart », « vœu de charité » et « sagesse insensée » (S. Robert).

Paris, Médiasèvres, juin 2019

114 pages · 12,00 €

Dimensions : 17 x 24 cm

Sur le même thème : « Vie consacrée »