Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Olave Baden-Powell

L’aventure scoute au féminin

Philippe Maxence

Rares sont les couples qui partagent avec passion une vocation commune. En épousant Robert Baden-Powell, de 32 ans son aîné, Olave Soames s’engage corps et âme dans le scoutisme aux côtés de son mari. Main dans la main, ce couple va œuvrer pour développer le scoutisme d’abord en Angleterre, ensuite dans le monde entier. Le premier camp scout organisé en août 1907 à Brownsea Island en Angleterre, accueillait une vingtaine de jeunes. Aujourd’hui, ils sont 40 millions, dans plus de 200 pays, à vivre la grande aventure scoute. Une fécondité exceptionnelle due à l’engagement sans faille d’un couple hors du commun.

Née le 22 février 1889 (le même jour que son futur mari Robert) au sein d’une famille aisée d’Angleterre, Olave Soames, d’un naturel timide et anti-conformiste, amatrice de sport et de grand air, épouse le général Robert Baden-Powell en retraite, héros de la guerre des Boers et fondateur d’un mouvement d’éducation en pleine expansion. Entre 1913 et 1917, Robert et Olave donnent naissance à trois enfants : un fils, Peter, et deux filles, Heather et Betty. Le couple accueillera aussi sous son toit les trois filles de la sœur d’Olave, Auriol, après son suicide. Missions quasi inconciliables que celles de mère et de responsable nationale puis internationale du guidisme. Dans ses Mémoires, elle avoue qu’elle a été davantage épouse passionnée que mère attentive.

Le guidisme se développe à partir de 1910, encadré par une association créée en avril 1910, la « B.P.G.G. » (Baden-Powell Girl Guide), présidée par Agnès Baden-Powell, la sœur de Baden-Powell. Une poignée de jeunes filles enthousiastes décident de porter un chapeau à quatre bosses, d’aller camper dans les bois et de rendre chaque jour un service à quelqu’un. Il s’agit de les encadrer et leur créer une structure propre. Olave s’y investit pleinement. En mars 1916, elle est nommée commissaire du comté du Sussex et, peu de temps après, grâce à ses compétences d’organisation, commissaire nationale. En février 2018, elle reçoit le titre de « chef guide », le pendant féminin de son mari, le célèbre « chef scout ». Occupant la première place au sein du guidisme britannique, elle est reconnue, en 1930, responsable de la branche féminine sous le titre de Cheftaine Guide du monde, titre qui ne sera plus porté par la suite.

À la mort de Robert qui l’atteint profondément, « Lady B.P. » poursuit l’œuvre de son mari, convaincue des qualités pédagogiques du mouvement. Entre 1941 et 1970, elle visite une centaine de pays, anime des conférences, rencontre les guides et scouts du monde entier, assiste à des cérémonies, camps et Jamborees, s’efforce d’apaiser les tensions entre différentes branches. La totalité de ses voyages effectués depuis 1931 équivaut à cinq fois le tour du monde, mobilité exceptionnelle pour une femme de cette époque. Née à la fin du XIXe siècle, elle décède en 1977, à la fin du XXe siècle.

L’auteur Philippe Maxence, journaliste, biographe et essayiste français, met en lumière cette personnalité complexe inconnue aux côtés d’un homme mondialement connu, dont il a écrit la première biographie française complète en 2003 intitulée Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme. Passionné de littérature anglaise, il a écrit sur G. K. Chesterton et C. S. Lewis. Richement documentée, cette biographie, « étrange jeu de piste » d’une femme d’action hors du commun, manque cependant quelque peu de verve, mais elle nous fait découvrir celle sans qui le guidisme ne serait pas ce qu’il est devenu.

Appel à toutes les Old-Guides ainsi qu’à celles d’aujourd’hui à faire connaissance avec cette femme que le guidisme a fait sortir de sa « chrysalide étouffante ».

Mots-clés Éducation Jeunes

collection Témoignage

Artège, Perpignan, octobre 2020

320 pages · 20,00 €

Dimensions : 14 x 21 cm

ISBN : 9791033609643

9791033609643

Sur le même thème : « Témoins »