Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Marie de Magdala

Chantal Reynier

Chantal Reynier, bien connue par ses ouvrages sur saint Paul, nous offre un bon petit volume sur Marie de Magdala, l’une des femmes les plus connues des Évangiles, personnage fascinant aux visages multiples, qui, depuis Grégoire le Grand, a souvent été identifié à Marie de Béthanie et à la pécheresse anonyme de Lc 7. Par étapes successives, l’A. entreprend de mieux cerner le personnage de Marie de Magdala. Celle-ci devait probablement être célibataire et sa mention en Lc 8,2-3 suggère qu’elle était d’un statut social élevé. Le nom « Magdala » pourrait désigner le village de Tarichées, mis au jour par des fouilles archéologiques récentes. Le fait que l’épisode de la pécheresse anonyme (Lc 7,36-50) précède immédiatement la mention de Marie de Magdala en Lc 8,2 a favorisé l’identification des deux femmes. Toutefois, pour l’A., il faut clairement distinguer Marie de Magdala de la pécheresse anonyme de Lc 7 et de Marie de Béthanie (Lc 10 ; Jn 12) et ne pas en faire une prostituée repentie, car sa possession initiale par sept démons ne devrait pas être interprétée dans un sens moral mais médical. L’un des chapitres les plus intéressants du livre concerne l’être-disciple de Marie de Magdala : même si le mot « disciple » ne lui est pas explicitement appliqué, celle-ci se comporte comme disciple véritable et peut même être considérée, avec le disciple que Jésus aimait, comme un paradigme du disciple : elle suit Jésus et témoigne de lui. « Apôtre des apôtres », elle rappelle à l’Église (et notamment aux apôtres), la fraternité née au pied de la croix, le cœur de la foi et la nécessité de l’annoncer.

Collection Personnages de la Bible

Éditions du Cerf, Paris, février 2022

148 pages · 12,00 EUR

Dimensions : 13 x 20 cm

ISBN : 9782204148863

9782204148863

Sur le même thème : « Écriture »