Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Marc. L’histoire d’un choc

David-Marc d’Harmonville

En éditant le fruit de sa lectio divina sur l’évangile de Marc, le père abbé d’En-Calcat, traducteur des Proverbes pour la Bible d’Alexandrie (Cerf, 2000), nous fait un vrai cadeau. Le choix de la littéralité de la traduction proposée vise à rendre l’impression d’oralité désordonnée, de hâte et de précipitation de cet évangile. Le sous-titre « l’histoire d’un choc » en donne la raison : pour l’A., en effet, la vérité évangélique est analogue à la suffocation baptismale. S’il était impossible de faire revivre ce choc, il ne restait à l’évangéliste que la stupeur. « Alors Marc a écrit la stupeur. » L’A. en voit la manifestation première dans celle éprouvée par les gens de la maison de Marie, « la mère de Jean qu’on appelait Marc » auprès desquels Pierre apparut au milieu de la nuit après avoir été miraculeusement libéré de ses liens carcéraux (cf. Ac 12,1-17 en annexe). Lectio divina et non pas commentaire, ce texte est grevé de liberté, « instituée dès le départ, sans plan de voyage ni programme », avec le seul désir de lire et de faire de la lecture une expérience « transformante », un corps à corps avec un récit qui décape et dépouille, qui aide à renaître. Une telle liberté de plume qui, telle un mineur, explore une veine tant qu’elle s’avère féconde plutôt que de rechercher la systématicité, n’est cependant rendue possible qu’en raison de la maîtrise exégétique de son artisan : vue d’ensemble, appui sur le texte grec, comparaison synoptique. Elle nous vaut des rapprochements géniaux au sein de l’évangile ou des prolongations délicieuses en écho avec la tradition spirituelle postérieure.

Paris, Éditions du Cerf, octobre 2019

400 pages · 24,00 €

Dimensions : 14 x 21,5 cm

ISBN : 9782204133937

9782204133937

Sur le même thème : « Écriture »