Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Le Messie souffrant. Défi pour Matthieu, Marc et Luc

Essai sur la typologie des évangiles synoptiques

Jean-Noël Aletti

Dans un essai précédent, J.-N. Aletti avait montré que le principal défi relevé par les auteurs des biographies de Jésus était celui de la reconnaissance (anagnôrisis). Comment écrire le bios d’un inconnu mort crucifié, sinon (i) en racontant sa mort en suivant le topos psalmique des justes persécutés, de sorte que, selon ce modèle littéraire, il ne doit pas y avoir de reconnaissance horizontale mais seulement divine (Mc et Mt) ; ou bien (ii) en alignant la vie de Jésus sur celles de certains prophètes dont on peut montrer que tant la reconnaissance que le rejet font intégralement partie de leur destinée (Lc) ? Le présent essai prolonge la réflexion en se focalisant sur la typologie christologique des évangiles synoptiques. La thèse qui y est développée et présentée comme un « changement de paradigme » (p. 24) par rapport aux approches traditionnelles de la typologie est la suivante : la raison du recours à la typologie par les auteurs du NT ne fut pas d’abord d’établir une relation annonce/accomplissement (ombre/vérité) entre des figurants vétérotestamentaires et le figuré Jésus, mais plutôt de mettre en lumière des parallèles (synkriseis) entre certains prophètes et Jésus afin de faire reconnaître l’être prophétique de ce dernier et de rendre raison de ce qui était alors considéré comme une contradiction et une impossibilité : la mort en croix du Messie (p. 24). Après deux chapitres introductifs, l’A. démontre sa thèse de manière convaincante en parcourant successivement les trois synoptiques. C’est bien à une (re)connaissance toujours plus fine de Jésus en tant que prophète et Messie que conduit cet ouvrage. « Sans doute, est-il rappelé en fin de parcours, que la typologie n’est pas la seule méthode utilisée par les trois synoptiques pour construire leur protagoniste Jésus. Mais, même si, par sa discrétion, elle reste inconnue de bien des lecteurs, elle est néanmoins l’instrument sans lequel la christologie des narrateurs aurait pâti en force et en extension » (p. 161).

Bruxelles, Lessius, octobre 2019

192 pages · 18,00 €

Dimensions : 14,5 x 20,5 cm

ISBN : 9782872993727

9782872993727

Sur le même thème : « Écriture »