Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

La force de la vocation. La vie consacrée aujourd’hui

Entretien avec Fernando Prado, c.m.f.

Pape François Fernando Prado

Une belle suite de chapitres recueille une interview de quatre heures que l’auteur a eu le privilège d’obtenir du Pape François, exclusivement à propos de la vie consacrée. Il ne s’agit donc pas de ses discours écrits ou improvisés, mais de réponses spontanées à des questions (que le Pape n’avait pas voulu recevoir d’avance), mises en forme après l’entretien enregistré par l’heureux journaliste, déjà connu du Pape. Les paroles du Pontife jésuite sont ordonnées selon les trois objectifs assignés par Jean-Paul II au nouveau millénaire : regarder le passé avec reconnaissance, vivre le présent avec passion, embrasser l’avenir avec espérance. Comme le note le père Prado, « on trouve chez François une personnalité complexe, polyédrique, crédible et authentique tout à la fois ». Pour le Pape, le chemin du renouveau conciliaire (« lent, fécond et désordonné ») a connu de dures oppositions, chez les prélats qui croyaient devoir discipliner la vie consacrée (p. 35), et l’Église n’a pas fini d’éponger sa « grosse dette » liée à la révision toujours reportée de Mutuae relationes (p. 36), mais des pas importants ont été faits, notamment vers l’interculturation et l’internationalisation (« on ne reviendra pas en arrière », p. 41). Le présent va vers une consécration plus mûre, fidèle (« j’insiste, nous devons tous être fidèles, mais la vie consacrée, en quelque sorte, doit démontrer cette fidélité de manière particulière, car il y a en elle clairement un caractère sponsal », p. 97), prophétique dans sa faiblesse même (« mais s’il vous plaît, ne faisons pas de nos Instituts une armée fermée », p. 77), fondée sur quatre piliers : la prière, la vie communautaire, l’étude et l’apostolat (p. 84). Dans les temps qui viennent, il s’agit, pour toute l’Église, de marcher (« marcher avec Lui, toujours marcher », p. 101), de « fréquenter l’avenir », comme l’a écrit le futur Cardinal A. Bocos (dont l’ouvrage est traduit en français, contrairement à ce que dit la note de la p. 103), d’écouter la mémoire des plus âgés (p. 104), d’assumer la culture du lieu (p. 109), de partager la mission avec des laïcs (p. 110), de se tenir à la frontière de l’éducation (« parce que éduquer, c’est toujours gagner », p. 111), d’écouter la voix des pauvres (« On parle de Laudato Si’ comme étant une encyclique verte, mais je dirais que c’est avant tout une encyclique sociale », p. 115). D’intéressantes notes d’ambiance et autres anecdotes parsèment ce récit, dont les quelques extraits cités devraient faire deviner le surprenant intérêt.

Mots-clés Mission Église

Nouan-le-Fuzelier, Éditions des Béatitudes, novembre 2018

118 pages · 11,90 €

Dimensions : 21 x 14 cm

ISBN : 9791030602470

9791030602470

Sur le même thème : « Vie consacrée »