Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

L’Église à la maison

Histoire des premières communautés chrétiennes. Ier-IIIe siècle

Marie-Françoise Baslez

Par un professeur d’histoire des religions de l’Antiquité, une présentation vivante, parfois surprenante, de la vie concrète des premières communautés chrétiennes qui déconstruit bien des idées reçues. Cette histoire s’appuie essentiellement sur des sources textuelles provenant des écrits du Nouveau Testament et de ceux des Pères, mais aussi sur les apports récents de l’archéologie qui, par l’étude des vestiges architecturaux et des inscriptions, permettent de cerner l’image d’un christianisme plus discret que continument persécuté. La figure de l’apôtre missionnaire partant seul sur les chemins pour évangéliser s’en trouve relativisée, tandis que sont plutôt mis en lumière le rôle joué par les maisonnées, cellules de base de la société et de la religion dans l’Antiquité, et celui des réseaux, familiaux ou professionnels – le commerce de pourpre de Lydie ou l’artisanat de tentes d’Aquila et Priscille… – qui explique la diffusion de la nouvelle religion dans l’Empire. La maisonnée correspondant à une famille élargie à divers parents et obligés, aux serviteurs et esclaves, cette organisation dynamique pose diverses questions quant à la place des femmes, le statut de l’immigré ou de l’esclave, ou encore l’articulation avec d’autres maisonnées chrétiennes. Si ces questions font écho à nos préoccupations actuelles, il faut cependant se garder de tout anachronisme et ne pas plaquer sans précaution nos valeurs sur un temps où la notion d’individu émergeait à peine, et, malgré le titre, ne pas confondre les liturgies ecclésiales élaborées peu à peu en ces maisonnées avec un moment de prière familiale… Il reste passionnant de voir comment cette Église à la maison, qualifiée par l’auteur de moment transitoire et de temps d’adaptation a peu à peu laissé place à la maison de l’Église, non plus lieu familial privé, mais maison commune, assimilée sans doute au début à une association caritative et déterminant, pour les chrétiens, une nouvelle façon d’habiter la cité et de nouvelles possibilités d’évangélisation. Dans ce texte enlevé et riche en exemples concrets, seules les références bibliques et patristiques sont indiquées en notes ; on aimerait parfois que certaines hypothèses novatrices soient plus explicitement confrontées à celles d’autres historiens ou biblistes – même si une solide biographie y figure à la fin. Mais tel n’est pas le propos de cet essai, accessible à tous en raison précisément de son écriture fluide et du tableau vivant qu’il propose du laboratoire d’expériences que furent ces maisonnées.

Salvator, Paris, août 2021

208 pages · 20,00 €

Dimensions : 14 x 21 cm

ISBN : 9782706721151

9782706721151

Sur le même thème : « Histoire »