Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Désabuser

Se libérer des abus spirituels

Laurent Lemoine

Prêtre dominicain, psychanalyste et aumônier d’hôpital, l’auteur s’attache ici au ressort le plus intérieur de bien des scandales pédocriminels, en maintenant l’exigence chalcédonienne de distinction des domaines conjoints que sont la psychè et la vie spirituelle tout en intuitonnant que la théologie des ministères sera nécessairement impactée par les scandales actuels. Or, l’abus de confiance (spirituel, sexuel, mental, de pouvoir...) est rarement un aérolithe venu de nulle part, il est enchâssé dans un contexte ; la sexualité est toujours plus ou moins traumatique, conflictuelle et le discours d’impeccabilité morale de l’Église n’a pu qu’accuser le déplacement de la libido vers des rapports asymétriques de pouvoir, en particulier dans le domaine de la direction spirituelle et de la confession. Il faut donc des outres neuves, pour le vin nouveau. Concernant les jeunes en formation religieuse et sacerdotale (sans cesse évoquée), de précieux conseils sont donnés pour poser des cloisons étanches entre les types d’aide, psychologique et autres, sortir de l’obsession suraigüe de la transparence, éviter toute emprise même « simplement » mentale, aussi ruineuse que d’autres, même et surtout quand elle prend des formes communautaires. Il est courageusement affirmé que « la confiance recouvrée passe par de nouveaux visages œuvrant dans des institutions aussi radicalement purgées que possible » et que « bien des travers fustigés par le pape trouvent leur origine dans le dévoiement de la vie spirituelle des clercs concernés ». Car il s’agit maintenant de renouveler la terre au pied de l’arbre et de bêcher autour, notamment en affrontant la question du célibat sacerdotal et celle de la place des femmes dans l’Église, car « c’est le féminin qui dérange le rapport de domination homme/femme » ; et ordonner des hommes mariés dans l’Église catholique de rite latin pourrait contribuer à renouveler l’air, sur le plan de la perception de l’altérité et de l’égalité sexuelles. L’auteur termine en rappelant son propos, de commencer à défricher, et son objectif, de repousser au loin la tentation de l’abus spirituel. Une lecture qui ne laisse indemne aucune conviction, sinon celle de chercher avec l’auteur à se « dé-sidérer », c’est-à-dire à désirer nouvellement (À cet égard, il faut renvoyer à l’ouvrage de Lytta Basset, Faire face à la perversion, Albin Michel, Paris, 2019, qui, au croisement de la psychologie, de la spiritualité et de l’éthique, relit l’Évangile comme une résistance du Christ à toutes les formes d’abus).

Collection Tribune

Salvator, Paris, octobre 2019

171 pages · 17,00 €

Dimensions : 13 x 20 cm

ISBN : 9782706718571

9782706718571

Sur le même thème : « Vie de l’Église »