Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Consécration et sécularité

La révolution de Provida Mater Ecclesia. Lettre aux Évêques de l’Eglise catholique sur les Instituts séculiers

CIVCSVA

Publié pour les 70 ans de la reconnaissance des instituts séculiers par la promulgation de Provida Mater et de Primo feliciter, et en préparation au colloque des 28 et 29 octobre suivants (« Au-delà et au milieu. Instituts séculiers : histoires de passion pour Dieu et pour le monde »), ce document serait passé inaperçu si la Conférence Nationale des Instituts séculiers de France (CNISF) ne l’avait reproduit en français ; on peut aussi le trouver en ligne sur le site de la CNISF. Sous-titrées « la révolution de Provida Mater », ces pages introduisent en fait la reproduction d’un texte de la Congrégation de 1983 (« Les instituts séculiers : leur identité et leur mission ») et reviennent sur la nécessité « de ne négliger ni la dimension de consécration, ni celle de la sécularité », dans une forme de vie consacrée qui « n’est en aucune façon une voie intermédiaire entre consécration religieuse et consécration baptismale ». Puisqu’« il n’existe pas dans la vie un espace pour le sacré et un autre pour le profane », il s’agit de vivre dans le monde « une spiritualité de synthèse entre les critères qui viennent d’en-haut, de la Parole de Dieu, et les critères qui viennent d’en-bas, de l’histoire humaine ». Une vocation spécifique donc, tout en tension, en service et en communion.

Paris, CNISF, juin 2017

78 pages · 0,00 €

Dimensions : 12 x 16,5 cm

Sur le même thème : « Vie consacrée »