Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Aux origines du monothéisme

Noé, Abraham, Moïse

Nicole Vray

Pour enquêter sur les Origines du monothéisme, la perspective optée par N. Vray est de mettre en valeur le travail des rédacteurs finaux du texte biblique. Ceux-ci, héritiers du Proche-Orient ancien, ont été capables d’en transcender l’apport, de sorte que les récits de l’AT se présentent « comme une distanciation désormais sans retour à toutes religions anciennes » (p. 153). C’est en s’appuyant sur la forme du mythe, mais en en cassant les codes, qu’ils ont énoncé leurs idées autour du nouveau Dieu et de la nouvelle Loi. Cette nouveauté, pour laquelle l’esprit nomade joue, aux yeux de l’A., un rôle non négligeable, se présente sous la forme d’une rupture radicale de laquelle émergera une civilisation inédite. Les points essentiels de cette fracture sont au nombre de trois : révélation du tétragramme ; passage d’une vision religieuse ethnique à la seule Loi mosaïque (le dieu clanique devenant national, universel, le Dieu Un du Dt) ; instauration d’une relation personnelle entre Dieu et l’homme. Une fois posé le cadre sociohistorique des nomades et sédentaires du Proche-Orient ancien, le livre parcourt les récits de Noé, Abraham et Moïse dans lesquels se confondent « en une seule deux histoires événementielle et religieuse » (p. 40). Au terme, l’apport de chacun peut se résumer ainsi : Noé s’affranchit de l’histoire mythologique ; Abraham est porteur d’une foi nouvelle ; Moïse, le guide d’un peuple libéré au nom du Dieu révélé.

Salvator, Paris, janvier 2019

192 pages · 19,00 €

Dimensions : 14 x 21 cm

ISBN : 9782706717574

9782706717574

Sur le même thème : « Histoire »