Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

150 ans de théologie dans l’Église - Questions et méthodes

Jubilé de la NRT 1869-2019

Alban Massie

Célébrer les 150 ans d’existence continue de la Nouvelle Revue Théologique suscite bien sûr une immense reconnaissance pour le passé mais impose aussi de relever le défi de l’avenir.

Le Colloque jubilaire organisé les 10-11 novembre 2019 au Forum Saint-Michel de Bruxelles a d’abord retracé l’histoire de la revue, à travers la crise moderniste explorée par Bernard Joassart, s.j. (Société des Bollandistes, Bruxelles), puis l’encyclique Humani Generis de Pie XII en 1950 et ses commentaires, présentés par Guillaume Cuchet (de l’Université Paris-Est-Créteil) jusqu’à Vatican II et au-delà. Deux anciens directeurs, le Père Daniel Dideberg, s.j. (Bruxelles, récemment décédé) et le Père Pierre Gervais, s.j. (Bruxelles), éclairent la spécificité et la méthode de travail de la NRT, toujours à l’écoute de l’actualité théologique à laquelle elle participait souvent. Huit conférences alternent ensuite en duo, à la façon du contrepoint (littéralement « note contre note », c’est-à-dire, en écriture musicale, la superposition de lignes mélodiques distinctes) et de façon pointue, autour des quatre sens de l’Écriture, reliés aux questionnements actuels. Concernant le sens de l’histoire, Jean-Louis-Ska, s.j. (Rome), bibliste renommé, et Benoît Bourgine (UC Louvain), dogmaticien, dialoguent sur le « sens littéral » en exégèse biblique. Le mystère d’Israël exposé par Michel Fédou, s.j., (Centre Sèvres, Paris) et l’universalité du salut dans le Christ médité par Jean-Michel Garrigues, o.p. (Toulouse) éclairent le sens allégorique. Pour la tropologie, le bioéthicien Jacques de Longeaux, (Bernardins, Paris) et le moraliste Alain Thomasset, s.j. (Centre Sèvres, Paris) cherchent la consonance entre la Bible et la bioéthique et plus largement, la morale. Enfin le sens anagogique est articulé par Pierre Piret, s.j. (Bruxelles) selon le phénoménologue moderne Michel Henry, et par Emmanuel Gabellieri (Lyon) autour du tournant « christologique » de la phénoménologie française. La publication se conclut par un hommage à deux acteurs du Colloque, Jean-Louis Deloffre, prêtre du diocèse de Paris, membre actif du Comité de rédaction et Dany Dideberg, déjà cité, décédés depuis. Un ouvrage-source, pour qui veut saisir les enjeux théologiques d’aujourd’hui.

Bruxelles, NRT - Frémur éditions, juin 2020

194 pages · 22,00 €

ISBN : 9791092137101

9791092137101

Sur le même thème : « Doctrine »