Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Un périodique unique en langue française qui éclaire et accompagne des engagements toujours plus évangéliques dans toutes les formes de la vie consacrée.

Actualités

Dernière info

14/10/2021 | Pour vous abonner ou vous réabonner (si votre abonnement a commencé en janvier), profitez des tarifs 2021 jusqu’au premier novembre ! Ensuite... ça change ! •• TARIFS 2022 (abonnement papier + numérique) : Belgique : 50,00 € • Europe : 55,00 € • Afrique : 45,00 € • Reste du monde : 60,00 € •• TARIFS 2021 : Belgique : 45,00 € • Europe : 50,00 € • Afrique : 45,00 € • Reste du monde : 55,00 €

Dernier numéro paru

N°2022-2 Avril 2022

Ouverture | Voici le temps où Dieu fait grâce : « C’est Pâques ! jetons hors les poussières obscures / frottons de sable fin les clés et les serrures / pour que la porte s’ouvre en paix », écrivait Marie Noël, chantant Celui qui revient. Et le Patriarche Athénagoras de Constantinople, dont la grande voix résonne au début de ces pages : « Il n’y a pas de vraie joie sans la paix avec Dieu, avec soi-même et avec les proches. Il n’y a pas de vraie paix si elle reste sans joie : l’amour est la (...)

Au sommaire |  Petite sœur Claire-Nicole, Noëlle Hausman La forme de vie érémitique dans l’Église particulière, Pier Luigi Nava Ponam in deserto..., Vies Consacrées Le tiers incommode, Alexandra Diriart La nouvelle traduction du Missel romain, Frédérique Poulet Chronique de la vie consacrée, Noëlle Hausman Charisme, fondateurs et Magistère, Alain-Marie de Lassus

S’abonner

Abonnement papier et/ou numérique,
expédition toutes destinations,
rien de plus facile !

Découvrez toutes nos offres

Acheter

Un ou plusieurs numéros anciens ou récents,
un article au format papier ou numérique,
faites votre choix !

Rendez-vous dans la boutique

Critiques de livres

Lire en ligne

Charles de Foucauld et la spiritualité de l’abandon, Dominique Salin

Le titre étonnera peut-être. Parler d’« abandon » à propos de Thérèse de Lisieux et de sa « petite voie », cela se conçoit aisément : que faire en un carmel perdu au fond de la Normandie sinon s’abandonner ? Mais la spiritualité de Charles de Foucauld : une spiritualité de...