Le guide sur l’économie, que nous attendions depuis les Lignes d’orientation pour la gestion des biens dans les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique (2014), a été rendu public à Rome le 6 mars dernier, sous le titre L’économie au service du charisme et de la mission. Nous y ferons écho dès qu’il sera disponible en français ; les abonnés à notre compte Twitter (@ViesConsacrees) ou visiteurs réguliers de notre site (www.vies-consacrees.be) le trouveront sans doute les premiers. Selon des informations reçues de bonne source, une nouvelle instruction sur l’Ordo virginum est imminente, ainsi qu’un Compendium des discours que le pape François a déjà adressés à la vie consacrée ; il devrait compter 600 pages dans sa version italienne, et sera traduit en plusieurs langues. Enfin, la révision des Directives Mutuae relationes qui règlent depuis 1978 les rapports entre évêques et supérieurs majeurs avance dans sa longue élaboration.
C’est dire que le corpus des textes qui tâchent d’orienter notre vocation dans l’Église s’enrichit toujours. On peut espérer que grandisse aussi notre présence à la Présence du Seigneur en nos vies, maintenant que le temps pascal nous enveloppe de sa clarté. Commençons pour nous y aider avec cette Rencontre de sœur Bénédicte, diaconesse de Reuilly en France ; ce sera notre écho au Jubilé de la Réforme qui vient de s’achever. La vie fraternelle demeure sous tous les cieux un lieu de dialogue critique avec les cultures, comme nous le démontre, dans le Kairos du Cameroun, sœur Sabine-Ursule, c.f.m.y,, la Congrégation des Filles de Marie de Yaoundé. Pour notre rubrique Orientation , nous avons choisi de rapporter d’abord l’intervention de sœur Noëlle Hausman, s.c.m., au récent Séminaire de recherche organisé à Rome en prémices au Colloque international de mai, qui portera lui aussi sur ce concept si riche et si complexe de la consécration. Ensuite vient une contribution à deux voix, signée du père Jean-Claude Lavigne, o.p., et du père Bertrand Akpagbe, o.p., respectivement directeur et directeur-adjoint du Centre de Recherche sur la Vie religieuse d’Évry (CRVR) ; ils nous disent ce que peut devenir le charisme, quand il change de culture.
Comme chaque année, la Chronique sur la vie consacrée présente à sa manière les ouvrages marquants de la période, auxquels il faut joindre ceux que l’on trouve sur notre site en version numérique, à la fin du sommaire de chaque numéro ; sœur Noëlle Hausman, s.c.m., et sœur Marie-David Weill, c.s.j., l’ont interprétée à quatre mains. Enfin, dans la belle série des « Vendredis de la Parole » que l’I.É.T. de Bruxelles a instaurée pour célébrer son Jubilé de 50 ans, le père Florent Urfels, du diocèse de Paris, porte - Sur un autre ton - un regard dont le sérieux n’est pas dénué d’espièglerie sur ses premières années théologiques. Bonne lecture, et bon temps pascal !